Objectif n°1: Réduire la consommation à tous les étages

L’un des enjeux du projet est de réduire considérablement la consommation énergétique du bâtiment pour satisfaire aux exigences de la PEB. Pour ce faire, nous allons rénover le bâtiment en profondeur et placer des panneaux photovoltaïques de 5m2. Voici la consommation prévue avant et après travaux :

Avant les travaux :

  • Besoins nets en énergie pour le système de chauffage : 700 kWh/m²*
  • Consommation électrique : 1300 kWh/m²*

Après les travaux :

  • Besoins nets en énergie pour le système de chauffage : 25 kWh/m² (gain de 93%)
  • Consommation électrique : 82 kWh/m² (gain de 82%)
  • Niveau E : 34 (<70)
  • Niveau K : 27 (<40)
  • Surchauffe : 3604 (<6500Kh)

* Consommation énergétique théorique, calculée pour une maison complète, à une température moyenne de 19°C toute l’année. Dans les maisons mal isolées, le volume de la maison n’est jamais chauffé entièrement mais pièce par pièce. Pour réduire le coût en énergie, il faut alors adapter le niveau de confort.

 

La lumière, un facteur déterminant !

La lumière et le vitrage jouent un rôle clé dans le confort intérieur. Nous avons donc porté beaucoup d’attention à une bonne surface vitrée pour accroître la luminosité naturelle. Ainsi, nous doublons la luminosité au rez-de-chaussée et au premier étage, et nous la multiplions par 9 au second ! Pour un confort optimal, les fenêtres orientées Est, Ouest et Sud-Ouest sont équipées du système VELUX Active qui actionne automatiquement les protections solaires.

Reduce consumption on every floor!

Ajouter des fenêtres, c’est aussi s’offrir la possibilité de ventiler naturellement. Grâce au partenariat entre RENSON et VELUX, le système de ventilation C+, muni de capteurs, communique de façon intelligente avec les fenêtres, certaines étant équipées de grilles de ventilation, d’autres s’ouvrant automatiquement sur base des informations fournies par le système. Différents facteurs entrent en jeu : taux de CO2, humidité, les particules volatiles dans l’air et bien sûr, la température extérieure/intérieure. L’air frais entre dans le bâtiment par le rez-de-chaussée. Grâce à « l’effet cheminée », il circule naturellement vers les étages où il est expulsé. Ceci permet d’assurer une qualité d’air optimale à tout moment de la journée sans sur-ventiler, puisque la ventilation s’adapte en continu.

 

Chaleur de vivre

La combinaison de systèmes de chauffage différents selon les étages permet d’accroître encore le confort général tout en assurant une gestion intelligente de la chaudière à gaz : chauffage par le sol au rez-de-chaussée, radiateurs aux étages.

Enfin, ajoutez à cela un système hydrophore avec citerne d’une capacité de 5000l pour exploiter une ressource dont on ne manque (hélas) pas en Belgique : l’eau de pluie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *